Les restaurateurs ont connu des moments pénibles à cause du Covid-19. Je vous détaille succinctement les nouvelles mesures adoptées.

A waiter wearing a face mask waits for customers at La Mere Catherine, Place du Tertre at Montmartre in Paris as restaurants and cafes reopen following the coronavirus disease (COVID-19) outbreak in. France, June 2, 2020. REUTERS/Charles Platiau

Les comportements à observer

Durant le confinement, les chefs ont privilégié la livraison à domicile. Actuellement, plusieurs cuisiniers de renom ont conservé la formule et diversifient leur activité en incluant ce modèle de vente.

A l’instar d’Alexandre Bourdas de SaQuaNa à Honfleur qui continue à procurer ses fameux sushis. Les paniers pique-nique sont devenus légion au Marcore parisien de Marc Favier.

C’est aussi le cas de la Chassagnette d’Armand Arnal d’Arles. Les cartes sont renouvelées de façon hebdomadaire.

Les recommandations à respecter

Selon le GNI ou Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie et de la Restauration, il faut faire de la place. La distanciation sociale entre les tables devient prioritaire.

Ce retrait requiert 50 % des tables pour correspondre à la distance d’1 mètre. Comme il faut assurer l’écart entre les clients, les tablées sont de 6 à 8 au maximum.

Par contre, les cloisons en Plexiglas ne sont pas retenues. Elles sont accusées de réduire la convivialité.

Les dispositions retenues

Le parcours du client débute par l’application du gel hydroalcoolique sur les mains. Ce dispositif est disponible à l’entrée dans l’établissement pour une désinfection généralisée.

Oubliés les traditionnels menus plastifiés habituels. L’ardoise classique ou numérique prend place.

Il faut la disposer de façon à être suffisamment visible de loin. Pratique, elle ne demande aucune manipulation.

Les autres types de menus à prioriser

Quant au créateur des bistrots Regent, il se base sur des sets de table jetables qui contiennent les menus imprimés. Après usage, il suffit de plier et de jeter le set.

D’autres initiatives veulent recourir au QR Code. Il faut le scanner sur un smartphone. La réception sur l’écran évite tout contact.

La protection destinée au personnel

De leur côté, les serveurs peuvent accueillir les commandes sur des tablettes. Dotés de masques, ils doivent également être coiffés de casquettes pour la protection de leurs cheveux.

Pour autant, leur tenue doit être rassurante et le lavage de leurs mains est obligatoirement fréquent pour garantir l’hygiène. Par ailleurs, les restaurants demandent un lavage et une désinfection régulière.

L’accent doit être mis sur les portes et surtout les toilettes. A l’entrée, la prise de température est de mise pour la clientèle.

Bien que la suspension des taxes soit une bonne initiative, leur extension serait la bienvenue pour le respect des distances sécurisées.

Découvrez d’autres sujets ici.  

Crédit Photo : jdd.fr & lesechos.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *