Les amateurs d’une gastronomie authentique et abondante sont comblés avec les spécialités culinaires du Béarn. Je vous invite à explorer les mets phares de cette région de producteurs.

Les incontournables plats principaux de Béarn

Il s’agit d’une soupe combinant viandes et légumes. Cela porte surtout sur les manchons de canard, le chou et des haricots-maïs.

Cette légumineuse est parvenue en Europe au 16ème siècle avec le maïs. Il s’agit d’une plante grimpante qui sert de tuteur au maïs.

Le haricot-maïs peut mesurer jusqu’à 2,50 mètres de haut. Pour sa part, la Poule au Pot du Béarn remonte au 18ème siècle.

La poule est mijotée avec une multitude de légumes. Il faut retenir les carottes, les navets, les poireaux, les oignons et des clous de girofles.

Quant aux palombes, elles sont appréciées dans les Pyrénées côté Béarn. C’est un pigeon ramier doté d’ailes bleutées.

Il est cueilli dans des cabanes pièges situées dans les arbres ou auprès de pantières à l’instar de Lanne-en-Barétons. La palombe est rôtie ou cuisinée en salmis voire confite pour une meilleure conservation.

Les charcutiers typiques du Béarn

Le savoir-faire séculaire du Béarn est illustré par l’andouille locale. Autrefois, elle est dégustée spécialement pour célébrer  un grand évènement.

La recette de tradition implique l’usage d’une panse de porc. Elle est taillée en lanières et salée.

Le séchage dure entre 6 à 12 mois. Ensuite, il faut la cuire pendant plusieurs heures dans un bouillon frémissant.

Lorsqu’elle est cuite, il suffit de la découper en fines tranches. Quant au jambon de Pays ou jambon de Bayonne, il n’est pas originaire de la ville de Bayonne.

En fait, il parvient à Bayonne d’où son appellation. Le jambon est massé et salé avec du sel des salies de Béarn.

Il demande plusieurs mois de séchage afin de profiter de toutes les saveurs exaltées. De son côté, l’agneau Pyrénéen IGP est un autre mets savoureux du Béarn.

Les spécialités immanquables du Béarn

Ne manquez pas la pêche Roussanne de Monein. Sucrée et goûteuse, elle supporte mal le transport. Le gâteau Le Russe est une gourmandise délicate.

Il contient des amandes issues de Crimée moelleuses et meringuées. Le gâteau  sur base de praliné fond littéralement en bouche et s’achète du côté d’Oloron Sainte-Marie.

Il ne faut pas rater le chapeau de d’Artagnan. C’est un sorbet pruneaux et Mousse d’Armagnac reposant sur un lit de nougatine.

Le tout est agrémenté d’un panache de Chantilly. Il faut aussi goûter aux gâteaux basques revisités. Le fromage rend hommage aux Pyrénées Béarnaises.

Les pâturages de la région proposent des fromages aux multiples saveurs joliment fruités. Accompagnez les plats avec des vins de tradition.

Retrouvez d’autres gastronomies locales ici.

Crédit Photo : coeurdebearn.com & capetot-bearn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *