Très médiatisé, le Nutri-Score est un dispositif pratique pour une meilleure comparaison des produits. Je vous livre les détails à connaitre sur son utilisation.

L’utilisation multiple du Nutri-Score

Le Nutri-Score sert à comparer les produits d’un même rayon. Le score est compris entre      A  et E.

En fait, cela permet de repérer la meilleure qualité nutritionnelle pour un article consommé au quotidien. Le Nutri-Score est utile pour comparer un même produit disponible dans plusieurs marques.

Les raviolis farcis aux tomates font l’objet d’un classement de A à D suivant les marques, à titre d’exemple. Le Nutri-Score est également pratique pour la comparaison d’articles consommés pour une occasion unique.

Il faut citer le cas du dessert. Il est possible de comparer une mousse au chocolat avec une crème caramel ou en yaourt aux fruits.

Les occasions concernant l’entrée, le plat, le petit-déjeuner, le goûter.

Le mode de calcul du score d’un produit

La mise au point revient à des équipes de recherche internationale indépendante. Les équipes intègrent des scientifiques, des médecins, des nutritionnistes.

Pour 100 g de produit, le Nutri-Score permet de considérer la teneur en nutriments. Les nutriments à prioriser concernent les fibres, les protéines, les fruits, les légumes ainsi que les légumes secs.

Quant aux nutriments à consommer en quantité limitée, ils impliquent les calories, les acides gras saturés, les sucres ainsi que le sel. Après le calcul, le score fourni par le produit permet d’accorder une lettre et une couleur associée.

Ainsi, le produit le plus intéressant sur le plan nutritionnel est classé A. A l’inverse, celui qui est moins intéressant est classé E.

L’adaptation du score considère les familles d’aliments. Il s’agit des matières grasses ajoutées comme l’huile, le beurre, les fromages, les boissons.

Les recommandations à retenir

Les conseils alimentaires ciblent la consommation de légumes secs, des féculents complets. En outre, il est recommandé de freiner la consommation de produits gras, sucres, salés et ultra-transformés.

Si possible, cuisiner des plats maison est préférable. Cela revient à manger de la nourriture basique avec des produits locaux et de saison.

Le manque de temps favorise le recours au Nutri-Score. Cette méthode propose de repérer la qualité nutritionnelle au niveau des rayons.

Les autres aspects pratiques de Nutri-Score

Nutri-Score est désormais présent sur les menus des restaurants d’entreprises ainsi que la restauration rapide. Les produits qui ne sont pas soumis au logo sont limités aux herbes aromatiques, aux thés, aux cafés, aux  levures.

Il faut aussi inclure les fruits et légumes frais, le poisson frais et les boissons alcoolisés. Néanmoins, le Nutri-Score ne revêt aucun caractère obligatoire.

En effet, l’affichage est effectué dans une démarche volontaire de la part des entreprises participantes. Par ailleurs, l’application Open Food Facts facilite la recherche du Nutri-Score de plusieurs produits.

Certains ne sont pas encore référencés. Retrouvez d’autres sujets ici.

Crédit Photo : courrierinternational.com & lesechos.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.