Les variétés du sucre et leurs spécificités

Consommé au quotidien, le sucre accompagne de nombreuses recettes. Je vous livre plus d’infos sur les sucres distincts et leur mode d’utilisation.

Les origines du sucre blanc

Le sucre blanc provient de deux plantes, à travers la canne à sucre des tropiques et la betterave présente en Europe. Pour extraire le sucre blanc, il convient de le séparer de la mélasse.

Il s’agit d’un sirop brun foncé contenant des vitamines et des minéraux. Le sucre blanc est exempt de mélasse.

Le sucre blond comprend une petite quantité de mélasse. Quant au sucre brun, il intègre de la mélasse en quantité plus importante.

Il ne faut pas confondre sucre brun et sucre roux ou cassonade. En fait, le sucre roux est du sucre blanc qui fait l’objet d’une recoloration via la caramélisation.

Les autres options de sucre

Le sucre complet ne nécessite pas de séparation de mélasse lors du procédé de fabrication. Le sucre complet connait plusieurs appellations selon sa provenance.

Marque déposé par Rapunzel, le Rapadura est issu du Paraguay ou du Brésil. Le Dulcita provient de l’Equateur.

En outre, les Philippines ou l’île Maurice disposent du Mascobado ou du Muscovado. Riche en minéraux et en oligo-éléments, le sucre complet est essentiellement composé de magnésium, de fer et de phosphore.

Le sucre de coco

Nutritionnellement, le sucre de coco et pourvu en minéraux, en potassium, en magnésium et en antioxydants. Doté d’un léger goût de caramel, le sucre de coco nécessite une quantité moindre pour les recettes pâtissières.

Le sucre de coco est à base de sève de fleur de cocotier. Il suffit de chauffer la sève afin que l’eau s’évapore.

Le sirop peut être dégusté sous sa forme liquide ou fait appel à la cristallisation pour procurer du sucre solide.

Les divers usages du sucre blanc

Le sucre blanc de canne ou de betterave propose un goût identique. Le sucre blond possède un goût vanillé plus accentué.

Les deux types de sucre accompagnent toutes les recettes courantes. Pour sa part, le sucre brun est destiné aux gâteaux, aux yaourts, aux confitures.

Il ne convient pas à la pâtisserie fine. D’un pouvoir sucrant supérieur, une quantité réduite suffit par rapport au sucre blanc.

Le sucre de coco sert à la préparation de crêpes, de pancakes, de caramel. Il faut ajouter des recettes plus élaborées comme la pâte à tarte, la génoise.

Les présentations du sucre

Le sucre est vendu sous de multiples formes. Le sucre en poudre est connu sous la dénomination sucre semoule. Le sucre est également vendu en morceaux.

Le sucre glace est issu d’un broyage très fin. Le sucre perlé est commercialisé en grains.

En cosmétique, le sucre blanc sert de gommage d’appoint sur le visage et le corps. Retrouvez d’autres thèmes ici.  

Crédit Photo : fr.dreamstime.com & foodwatch.org

Amoureux du patrimoine français et de ses nombreuses richesses, épicurien dans l’âme, je vous donne mes avis, critiques sur la gastronomie de nos terroirs, sur notre parc hotelier  et nos belles régions de France