Dans beaucoup de métiers, les Troubles Musculosquelettiques (TMS) sont trop souvent sous-estimés voire méconnus par de nombreux acteurs. Les TMS sont des problèmes de santé qui se localisent généralement au niveau des tissus mous. Ils sont très handicapants pour le travailleur.

Dans la viniculture par exemple, les risques sont plus nombreux que l’on ne croit et il est nécessaire de mettre en place des protections adaptées pour ce métier. L’entreprise spécialisée Selenca accompagne les exploitants dans la gestion des risques agricoles.

La viniculture : un métier exposé aux Troubles Musculosquelettiques

Les troubles musculosquelettiques touchent les tissus mous (muscles, tendons et ligaments principalement) et sont liés à la pratique d’une tâche qui oblige le corps à effectuer des gestes répétitifs. Ces problèmes de santé se traduisent par des douleurs musculaires intenses qui peuvent conduire à un arrêt de travail.

Dans la viniculture, bien que les risques soient un peu moins nombreux que pour la viticulture, ils existent bel et bien. En effet, le métier de viniculteur impose certaines actions à risque qui peuvent dégrader la santé d’un travailleur sur le long terme et entraîner des troubles musculosquelettiques.

Par exemple, le fait de charger et décharger des caissons de raisin à l’aide de ses mains peut entraîner des TMS chez un travailleur. En effet, au bout de plusieurs répétitions, le poids induit par le transport de raisins peut fatiguer de nombreuses articulations.

Les mains, les poignets, les genoux ou encore les chevilles peuvent alors être sujets à des TMS. Pour ne rien arranger, le sol des caves est souvent glissant à cause des raisins ou de l’eau et les articulations d’un salarié sont d’autant plus sujettes à des blessures.

Ainsi, les métiers de la viniculture sont fortement soumis aux TMS et il est impératif que chaque exploitation évalue les risques et mette en place des solutions adaptées pour permettre de limiter les accidents et l’apparition de troubles musculosquelettiques chez ses salariés.

Pour limiter les risques, la marque française Selenca, spécialisée dans la gestion des risques agricoles, propose de nombreux outils et équipements pour limiter et prévenir l’apparition des TMS chez les employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *