La récente consécration ClaireVallée par le guide Michelin illustre sa réussite. Je vous invite à rencontrer cette cheffe qui se distingue avec sa cuisine végétalienne.

Les débuts de la cheffe

Au départ, Claire ambitionne d’être archéologue. Un job d’été permet de découvrir l’univers de la restauration.

A 30 ans, elle devient cheffe. Lors d’un voyage en Thaïlande, elle découvre la cuisine végétale.

Il s’agit d’une cuisine sans viande ni poisson qui ne fait pas appel à des produits laitiers. De plus,  ce type d’alimentation est réputé thérapeutique.

De retour en France, elle opte pour la cuisine végétale.

L’ouverture du restaurant

Elle décide de s’installer au bord du bassin d’Arcachon à Arès.  Pourtant, la région est reconnue pour la générosité de la cuisine et la consommation d’huitres.

Claire propose une variété de légumes, des herbes, des épices, des fruits frais, de céréales en tout genre.  Il ne faut pas oublier les graines et les algues.

Elle propose une vingtaine d’ingrédients de sa composition. Le  restaurant ouvre ses portes en 2016.

Le mode de financement du restaurant

Face au scepticisme  des banques, Claire démarre un financement participatif. Elle parvient à récolter 10 000 € et à convaincre quatre-vingt bénévoles.

Ces derniers portent le surnom de fourmis. Ils épaulent  Claire pour les divers travaux, la plomberie, la peinture, etc.

La gastronomie végétale en exergue

Le restaurant est ONA  pour  origine non  animal. La cheffe ne fait appel à aucun laitage, ni chair animal, ni œuf ni miel.

Au niveau du décor, le mobilier est exempt de cuir ou de laine  Elle a fait appel à du bois et du sol végétal. Côté cuisine, le recyclage des épluchures permet d’obtenir du compost.

Un système de récupération permet de réutiliser l’eau. Au niveau de la terrasse, l’herbier comprend plus de 140 variétés de plantes.

Un engagement écolo  pour préserver l’environnement

Les menus proposés permettent de disposer d’une grande variété de saveurs. Le chef cuisinière propose  du foie gras ou du fromage fait maison, sans aucun ingrédient d’origine animale.

La carte est renouvelée chaque mois. Après une assiette Michelin et deux toques Gault & Millau, Claire Vallée reçoit une étoile verte pour son approche durable de la gastronomie. En attendant  un retour à la normale, Claire écrit un livre de recettes.

La sortie  de l’ouvrage est prévue en en librairie an 2021. Elle espère un succès similaire à celui de son restaurant végétalien.

Retrouvez d’autres initiatives ici.

Crédit Photo : madame.lefigaro.fr & rtbf.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.