L’hydratation est essentielle pour l’organisme. Toutefois, il convient de bien choisir l’eau minérale adéquate.

Je vous présente les conseils à retenir à ce sujet.

Les types d’eau disponibles

L’eau du robinet est saine et fiable. Souvent, il n’est pas possible d’en disposer surtout au moment des vacances.

Dans ce cas, l’eau en bouteille s’impose. Il faut distinguer l’eau minérale de l’eau de source.

En effet, ces deux catégories proviennent d’eaux souterraines qui garantissent une protection efficace contre la pollution de surface. Toutefois, l’eau de source est issue de plusieurs sources différentes.

A contrario, l’eau minérale est puisée dans une source unique. C’est la raison des arguments de santé valides par l’Académie de Médecine.

Le cas de la minéralisation

Les eaux de source ne contiennent qu’une faible minéralisation. Elles sont surtout essentielles pour s’hydrater.

Quant aux eaux minérales, elles sont utiles pour répondre à des soucis de carence en minéraux. Pour ce faire, il suffit d’observer le taux de résidu sec affiché sur l’étiquette de la bouteille d’eau minérale.

Les eaux dotées d’un taux élevé en minéraux proposent un taux supérieur à 1 500 mg/l tandis que les taux moins élevés ne dépassent pas 500 mg/l.

Les éléments essentiels au choix

Les minéraux des eaux plates sont combinés à des sulfates. Les minéraux présents portent sur du calcium souvent associé à du magnésium.

Pour leur part, les eaux gazeuses sont pourvues de bicarbonates. Souvent riches en sodium, il s’agit de marques comme Vichy Célestins ou St-Yorre.

Quand aux eaux plates minéralisées à 1 500 mg/l, elles sont représentées par Contrex et Courmayeur. Ces dernières sont conseillées pour les adolescents, les femmes enceintes ou allaitantes.

Elles s’adressent aux personnes qui ne consomment pas suffisamment de produits laitiers du fait de leur richesse en calcium. Par ailleurs, leur apport en magnésium permet de combler un déficit chronique.

Hépar possède 120 mg/l de sulfates de magnésium. Ainsi, cette eau minérale sert à combattre la constipation.

La marque Rozana est dotée également de 120 mg/l. Elle contient du bicarbonate.

Les eaux aromatisées en question

Il ne faut pas trop miser sur les eaux aromatisées proposées dans le commerce. La plupart sont trop pourvues en sucre ajouté.

Elles équivalent parfois jusqu’à 15 morceaux de sucre pour une bouteille d’un litre et demi. A la limite, les eaux associées à des édulcorants sont acceptables.

Il convient de bien lire les étiquettes avant d’acheter le produit. Pour varier un peu le goût de l’eau minérale, il est possible de mettre la bouteille au réfrigérateur avant la consommation.

Il est permis d’ajouter un jus de citron voire quelques feuilles de menthe soigneusement lavées. Découvrez d’autres sujets ici.

Crédit Photo : sante.journaldesfemmes.fr & marketing-chine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.