Les herbes aromatiques ne servent pas uniquement à parfumer les plats. Je vous communique les bienfaits procurés par ces super-aliments aux effets bénéfiques pour l’organisme.

L’intérêt de consommer les herbes aromatiques

Au départ, elles sont peu caloriques. Elles ne procurent que 15 à 30 kcal pour 100 grammes.

De plus, elles contiennent des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires en raison de la présence important en chlorophylle. En effet, la chlorophylle est un puissant protecteur contre les radicaux libres.

Ces derniers causent des cancers variés et augmentent le risque d’affection cardio-vasculaire. Par ailleurs, les herbes aromatiques sont une source abondante de vitamine K.

Cette vitamine est indispensable dans le processus de coagulation sanguine et de consolidation des os. L’apport inclut également les minéraux indispensables comme le magnésium, le fer, le calcium.

Il ne faut pas oublier les fibres qui nourrissent  le microbiote intestinal. En effet, les végétaux aromatiques enrichissent le microbiote tout en favorisant un meilleur équilibre.

Actuellement, le microbiole  subit les agressions liées au stress, à la pollution, à l’excès de sel, de sucre et autres aliments transformés industriellement.

Des compositions à varier

L’action des herbes aromatiques est complémentaire. La vitamine C et le fer sont présents en priorité dans le persil et la ciboulette.

En hiver, il est conseillé de consommer du thym et de l’origan. Ces derniers sont dotés de polyphénols anti-infections et antiseptiques.

Ils désinfectent les voies respiratoires et digestives. Les troubles digestifs sont soulagés grâce au basilic, la menthe et le romarin.

Ces herbes sont dotées d’un antioxydant naturel à travers l’acide rosmarinique. Cet acide permet de lutter contre les ballonnements, les spasmes.

Quant à la sauge, elle sert à protéger le cerveau face au déclin cognitif.

Les bénéfices adaptés aux bienfaits des herbes aromatiques

Les aromates doivent être consommés au quotidien. Ils servent d’accompagnement dans plusieurs recettes.

Cela peut concerner aussi bien l’entrée, le plat de résistance voire le dessert. Il ne faut pas oublier les salades d’herbes, le taboulé libanais, la tourte, l’infusion ou encore le smoothie.

Il est préférable d’utiliser des herbes fraiches à conserver plusieurs jours au réfrigérateur.

Le cas des herbes aromatiques surgelés

Les herbes aromatiques surgelées peuvent être appréciées tout au long de l’année. Quant aux herbes déshydratées, elles sont moins riches en vitamines.

Néanmoins, elles possèdent une forte concentration en polyphénols et en minéraux. Les anémiques peuvent trouver leur bonheur avec les herbes déshydratées.

Il est conseillé de choisir des végétaux bio. Il faut également opter pour le circuit court.

Les contre-indications possibles

Il n’existe pas spécifiquement de contre-indications pour la consommation d’herbes aromatiques. Les seules réserves concernent les patients qui prennent des anticoagulants.

Retrouvez d’autres thèmes ici.   

Crédit Photo : finedininglovers.fr & santemagazine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.