En France, le lait animal est présent selon le mode d’élevage et le terroir. Je vous propose d’en savoir plus sur le lait le plus convenable.

Le cas du lait de vache

Beaucoup moins gras, le lait de vache parait plus adapté pour l’adulte. Néanmoins, l’alimentation du bovin est devenue problématique avec les systèmes industriels.

En effet, 90 % des vaches sont nourries dans une étable. Leur mode d’alimentation est composé de tourteaux de soja, de maïs et de tournesol.

Il s’agit de céréales riches en Oméga-6. Ce sont des acides gras vecteurs d’inflammation et de prise de poids.

Le mode d’élevage des chèvres et des brebis

Les chèvres ainsi que les brebis sont élevées en mode pâturage en été. Le foin est privilégié en hiver.

Ces derniers sont dotés d’oméga-3. Une meilleure santé est associée à la consommation d’un oméga 3 pour 5 oméga-           6.

Le lait des ovins et des caprins est beaucoup digeste contrairement au lait des bovins. Ces derniers contiennent des acides gras à longues chaînes.

Les personnes obèses et diabétiques doivent préférablement boire du lait de chèvre ou de brebis.

La forme de laitage pour plus de diversification

Afin de diversifier son alimentation, il est recommandé de consommer du yaourt nature ou du fromage. Ce fromage blanc à 20 % est préférable.

Le laitage est une source de calcium. Il est nécessaire à la prévention des fractures et procure un effet protecteur à l’ensemble de l’organisme.

Les individus sensibles ou allergiques au lactose peuvent demander l’avis d’un médecin ou d’un diététicien. Ce dernier est le seul à conseiller un régime sans lactose.

A propos du lactose et de l’intolérance

Le lactose est concentré dans le lait des mammifères. Il fournit une bonne nutrition et un apport énergétique essentiel.

Présent chez les bébés mammifères, le lactose est une enzyme absent chez les adultes intolérants. Ces derniers ne parviennent pas à l’absorber correctement dans le tube digestif.

Les bactéries intestinales se chargent de la métabolisation. L’intolérance au lactose provoque un inconfort voire des diarrhées.

Les autres sources de calcium

Le lait peut être remplacé par 100 g d’emmental, 1 yaourt au lait entier nature ou 100 g de fromage blanc nature à 30 %. Les sardines à l’huile peuvent constituer une alternative à raison de 100 g.

Côté fruits et légumes, il faut inclure le cresson pour 100 g, 40 mg d’orange et 76 mg de brocoli. Les eaux minérales ne sont pas à négliger comme les marques Talians, Courmayeur ou Hépar.

Retrouvez des produis gastronomiques ici.

Crédit Photo : dmepp.com & wedemain.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *