Je vous présente la Côte de Beaune. Ce vignoble de renom figure parmi la Bourgogne viticole située en Côte d’Or.

L’étendu de la Côte de Beaune

Le vignoble s’étale du nord au sud, en partant de la Ladoix-Serrigny vers Maranges. La domination géographique revient aux Hautes-Côtes de Beaune.

La Côte de Beaune est renommée pour ses grands blancs. Il faut inclure le Corton-Charlemagne, le Montrachet ainsi que le Meursault.

Les cuvées de rouge ne sont pas en reste. Les signatures intègrent le Corton, le Pommard et le Volnay. Quant à l’appellation Les Hautes-Côtes de Beaune, elle permet de disposer de Bourgogne d’appellations régionales qui peuvent prétendre au titre de « Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune ».

Le caractère territorial de la Côte de Beaune

Le vignoble fait partie des départements de la Côte d’Or et de Saône-et-Loire, dans la région Bourgogne-Franche-Comté. La Côte de Beaune est une subdivision prestigieuse du vignoble de Bourgogne.

Plus méridionale que la Côte de Nuits, la Côte de Beaune compte un degré d’écart. Cela dépend des moyennes des températures du sud de la Côte de Beaune et du Nord de la Côte de Nuits.

Par contre, les expositions générales ne sont pas les mêmes. La Cote de Beaune est au sud est et la Côte de Nuits est à l’est.

En outre, la Côte de Beaune est établie sur le Synclinal de Volnay à travers des roches mères peu anciennes. Contrairement à la côte des Nuits qui est sise sur l’anticlinal de Gevrey.

La désignation des vins de la Côte de Beaune

Cela concerne les vins en production tout le long du littoral, de la Côte. Le vignoble ne doit pas être assimilé aux appellations le côte-de-beaune, le côte-de-beaune-villages ainsi que le bourgogne-hautes-côtes-de-beaunes.

Ces dernières illustrent des appellations beaucoup plus restreintes.

Les communes viticoles de la Côte de Beaune

Vingt communes viticoles sont réparties sur les pentes de la Côte de Beaune. Il s’agit de la route des Grands Crus longue de 30 km.

Chaque commune dispose d’une appellation spécifique ainsi que de dénominations particulières du vignoble bourguignon.

Les origines géographiques de la Côte de Beaune

La Côte de Beaune résulte de l’effondrement de la plaine de la Saône. Elle représente une bordure en forme de cuesta.

Elle comprend plusieurs couches de l’ère secondaire notamment Jurassique. La plaine regroupe des sédiments des ères tertiaires et quartenaires.

Les compositions intègrent des calcaires durs de l’Oxfordien supérieure, des marnes de l’Oxfordien moyen pour le Corton-Charlemagne. Les calcaires du Callovien incluent le Corton et les Rugiens.

Le Montrachet provient du Bathonien inférieur et le chassagne-montrachet est issu des calcaires du Bathonien moyen. D’autres appellations sont disponibles ici.

Crédit Photo : hachette-vins.com & bouger-nature-en-bourgogne.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *