Souvent décriée à tort par les nutritionnistes, le beurre issu du lait de vache propose de multiples propriétés. Je vous propose une façon de manger le beurre sans risque pour la santé.

Plus de détails concernant le beurre

Le beurre est une matière grasse provenant du barattage de la crème. Le beurre est solide à une température froide et présenté une couleur jaune pâle et un arôme particulier.

Il fond exposé à une température chaude. Le beurre est le résultat d’une crème d’origine animale.

Le beurre est composé de 75 kcals par portion de 10 grammes. Néanmoins, il contient moins de lipides que les huiles végétales car il n’en contient que 82 %.

Les atouts nutritionnels du beurre

Peu pourvu en lactose, le beurre est un excellent produit doté de vitamines anti-oxydantes A et E. Il contient également de l’acide butyrique, un élément qui réduit le risque du cancer du côlon.

De plus, il permet de maintenir la peau en bonne santé. Comme il est calorique et doté de cholestérol, il faut limiter sa consommation entre 15 à 20 grammes par jour.

Cela équivaut à une grosse cuillère à soupe. Quant aux sportifs, ils peuvent en manger à raison de 30 grammes au quotidien.

Il suffit de ne pas l’associer à des aliments gras comme le fromage ou la charcuterie au cours d’un repas, pour les personnes au régime.

Le mode de consommation du beurre

Il est préférable de le déguster cru. Dans ce cas, il peut être étalé en couche fine sur des tartines de pain gras ou une baguette fendue en deux.

Il est appréciable aussi fondu sur des légumes vertes, des pommes de terre, du riz voire un filet de poisson. Le point de cuisson ne doit pas excéder 140°C si on le chauffe à la poêle.

Le beurre devient blond dès 100°c. Le beurre roux est délicieux tandis que le beurre noirci est totalement à proscrire car il est nocif pour la santé.

Les autres infos concernant le beurre

Le gras du lait est un acide gras saturé à chaîne courte. L’acide butyrique est un pur produit de la fermentation des fibres alimentaires au niveau du gros intestin.

Pour la préparation culinaire, le beurre frais est plus digeste comparativement au beurre fondu, essentiellement sous forme d’émulsion. Comme le beurre brûle plus rapidement que l’huile ou la margarine, ses matières grasses se décomposent à une vitesse plus rapide.

Néanmoins, sa décomposition est beaucoup plus lente si on la combine à de l’huile végétale. C’est surtout le cas pour une cuisson à haute température.

En fait, il convient de chauffer l’huile en premier. Ensuite, il faut passer à l’ajout du beurre.

La couleur foncée du beurre est due à une interaction entre les glucides et les protéines de l’aliment. Retrouvez d’autres spécialités ici.  

Crédit Photo : topsante.com & produits-laitiers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *