En attendant la réouverture  de son restaurant, la cheffe Amandine a élaboré plusieurs recettes au whisky. Je vous propose de découvrir plusieurs plats originaux de sa création.

Quelques infos sur Amandine

Amandine a ouvert son propre restaurant en Octobre 2019. En travaillant les légumes des maraîchers d’Ile de France, cette cuisinière  émérite s’est fait une clientèle grâce à ses mets inédits.

Elle a proposé du vol-au-vent de racines, du ceviche de blettes, des cocos de Paimpol à l’eau de rose avec une glace Persil, entre autres. Elle a fait ses armes durant vingt ans chez Ducasse, Aléno, Piège, Frechon, entre autres.

Après des études en pharmacie, elle s’est tournée vers les fourneaux et sait manier les aromes.

Le canard au chou et le whisky du Domaine des Hautes Glaces 2016

Il s’agit d’une édition limitée de 360 bouteilles du Domaine des Hautes Glaces dans les Alpes. Ce single cask est en plein accord avec du magret de canard tout en puissance et en finesse.

La rondeur est procurée par le chou, la châtaigne et du lard de Colonnata.

La tarte au chocolat aromatisé du Woodford Reserve Master Collection

Le bourbon de Kentucky est initié en 1789 par le pasteur Elijah Craig. Il est réputé pour  son goût de maïs et les eaux montagneuses.

Amandine a opté pour un whisky de dessert pour accompagner une tarte fine au chocolat noir du Pérou.

Le Porc au Caramel et son Single malt

Le Glen Turner a 12 ans d’âge et il est vieilli dans des fûts de bourbon. Il propose des notes de vanille toastée, de chêne épicé et de caramel.

Le Glen Turner tout en rondeur conjugue des goûts de prune, de réglisse, de miel et d’épices. Il admet un porc tendre au caramel relevé avec une touche de vinaigre japonais de prune.

Appréciez l’original bava au whisky

Cela porte sur un whisky écossais du Speyside double cask. Il a vieilli dans des fûts de chêne pendant 14 ans. Il dispose de notes de mûre sucrée alliées à des épices.

Il est parfait pour arroser, avec un mélange de sirop, un baba avec de la crème fouettée vanillée.

Le Haddock fumé à la crème servi avec du Glenfiddich grand cru

Amandine et son restaurant la Pouliche patientent en travaillant avec un whisky affiné durant 23 ans dans des fûts de champagne. Le whisky exhale de la fleur de pommes, du pain grillé et du citron confit.

En le goûtant, des saveurs de vanille, de brioche, de bois de santal et de sorbet à la poire se dégagent. Il faut l’accorder avec un saumon bio d’Ecosse ou du haddock fumé à la crème et à la moutarde à l’ancienne.

Découvrez d’autres thèmes ici.  

Crédit Photo : mycuisine.com & parismatch.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.