Afin que la cuisine devienne un pôle d’intérêt, il est préférable d’initier les jeunes enfants. Je vous invite à en savoir plus.

Les bienfaits du partage

En cuisinant avec ses parents, le jeune enfant porte plus d’attention à l’alimentation et aux saveurs. De plus, il va apprécier le fait de goûter les plats.

Par ailleurs, cuisiner favorise l’autonomie, la confiance en soi. En outre, il gagne en dextérité et en motricité fine.

Plusieurs notions inculquées à l’école sont faciles à mettre en application. Cela concerne la lecture des recettes, le calcul des proportions.

En parallèle, la chimie est sollicitée pour les préparations sucrées comme les pâtisseries. En apprenant à se nourrir, l’enfant peut s’occuper de lui à l’âge adulte.

Les conseils à retenir

Il ne faut pas se précipiter lors des premiers apprentissages. Etre trop pressé provoque stress et accumulation d’erreurs.

Il faut conjuguer patience et disponibilité afin de réussir une recette exécutée pas à pas. L’enfant doit ressentir un moment privilégié tout en renforçant la relation parent-enfant.

Les préparations indispensables

Avant de faire participer l’enfant, il faut veiller à mettre en place les ustensiles et les équipements nécessaires. Il faut sortir les outils sécurisés selon l’âge de l’enfant et le type de tâches à déléguer.

Il faut également nettoyer les surfaces de travail.

Les recettes en question

Il faut le faire participer au choix des recettes. Il est possible de présenter un livre de recettes pourvu de photos.

Il faut commencer avec des recettes bien maîtrisées. Par la suite, il faut proposer une recette que l’enfant ne connaît pas encore.

Ainsi, il va admettre plus facilement des aliments nouveaux et les intégrer sans difficulté. Etablissez ensemble la liste des ingrédients.

L’enfant peut contrôler le contenu du garde-manger et du réfrigérateur pour compléter les ingrédients manquants. Ensuite, il est enthousiasmant de faire les courses tout en consultant la liste.

La mise en pratique

Il faut lui apprendre à se laver les mains avant de cuisiner. Lisez d’abord la recette afin d’expliquer le sens des termes techniques.

Prenez soin de finir chaque étape avant de passer à la suivante. C’est l’occasion de lui confier des tâches à sa portée.

Il ne faut pas s’énerver si l’enfant commet quelques inattentions. Il suffit de lui inculquer des notions d’hygiène en l’incitant à bien nettoyer.

Quand le plat est prêt, encouragez l’enfant à goûter ses préparations. Cela permet de l’orienter par rapport aux notions comme le salé, le sucré, l’acidulé, le crémeux pour cultiver son goût.

Découvrez plus de conseils ici.   

Crédit Photo : 18h39.fr & leparisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.