La ville de Rouen gagne ses lettres de noblesse avec une récente distinction. Je vous livre plus d’infos sur la reconnaissance émanant de l’UNESCO.

Une ville de Gourmets

Située en Seine Maritime, Rouen se distingue par sa cathédrale et ses demeures dotées de pans de bois. Désormais, la ville rayonne parmi les 300 cités qui figurent dans sept domaines culturels spécifiques.

Selon le premier magistrat de la ville, Nicolas Mayer Rossignol, Rouen est la première ville de France à être élue dans le secteur de la gastronomie. La créativité rouennaise va connaitre une renommée à l’échelle internationale.

En effet, Rouen est une ville de gourmets. Les rouennais apprécient les produits locaux, les adresses réputées, les artisans de talent et les marchés bien fournis.

L’avis de Pierre Guéret

La maison Guéret officie depuis 1880. Selon le PDG Pierre Guéret, un restaurant de l’enseigne propose le Canard à la rouennaise.

Il s’agit d’une recette symbolique qui gagne à être connue du plus grand nombre. En tout cas, la distinction est une reconnaissance du savoir-faire des professionnels de la gastronomie locale.

Rouen peut être considérée comme le cœur gourmand de la Normandie.

Les engagements de la municipalité

Ces engagements ont pesé sur la balance. Il s’agit de favoriser une gastronomie d’excellence, une agriculture biologique, des circuits courts.

Par ailleurs, les produits locaux adhèrent à un concept de développement durable. D’après le chef étoilé Olivier Da Silva, il faut conquérir les touristes.

Il faut mettre l’accent sur des évènements inédits qui visent à la fois l’excellence et l’accessibilité. La Fête du Ventre n’est pas le seul évènement à mettre en place.

Il faut miser sur un patrimoine culinaire revisité. Plus d’audace permet de séduire un public jeune.

Cela peut également amener davantage de main d’œuvre qualifiée. Le restaurant du chef étoilé se nomme L’Odas.

Quelques incontournables des spécialités de Rouen

L’escalope normande est composée par de la viande de dinde, de poulet ou de veau. Elle  est agrémentée de champignons émincés avec une touche de crème fraîche, de moutarde et de vin blanc.

Pour sa part, le Calvados est une eau-de vie-normande pourvue d’une appellation d’origine contrôlée. Le Calvados est bu à titre de digestif.

Pour les adeptes des plats sucrés, le Teurgoule est une spécialité normande préparée avec du riz, du lait entier, de sucre et de cannelle. Il faut le déguster avec du cidre.

Quant à la confiture de lait normande, c’est un savant mélange de sucre et de lait de ferme. Son goût de caramel peut admettre un arôme vanille, noisette, ou noix de coco.

Elle est appréciée comme pâte à tartiner ou pour agrémenter un dessert. Retrrouvez plus d’idées ici.    

Crédit Photo : metropole-rouen-normandie.fr & actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.