Le vin est un produit qui obéit à plusieurs règles. La température de dégustation diffère souvent de celle du vieillissement.

Je vous propose d’en savoir davantage.

La température du vieillissement du vin

En matière de vieillissement ou de conservation dans une cave, tous les types de vins sont gardés à une température unique de 12°C. En effet, quel que soit le vin, à savoir rouge, blanc, rosé, voire le champagne, la température doit être homogène dans l’ensemble de la cave.

Cela permet de faire vieillir le vin jusqu’à son terme ou apogée. Afin de conserver une température en parfaite stabilité, toute modification brutale dans la cave est à proscrire.

Dans le cas contraire, le vin risque de subir des dommages. Si la date d’apogée des vins est dépassée et ce malgré une conservation optimale, le vin va devenir moins goûteux.

En effet, ses qualités gustatives vont connaître une altération inévitable.

Le cas des caves à vin de service

Les caves à vin de service servent de complément à une cave de vieillissement ou à une cave traditionnelle. Ce type d’aménagement permet la conservation des bouteilles à déguster rapidement.

Les caves à vin de service peuvent intégrer une cave à vin multi-température. Elle autorise une température de dégustation idéale de tous les types de vin et du champagne.

Quant à la cave à vin 2 températures, elle inclut un compartiment destiné aux vins blancs et un compartiment réservé aux vins rouges. Lorsque le vin est à la température de service, la dégustation doit être faite de manière incessamment.

S’il dépasse la température de 14°C, le vin vieillit en mode accéléré. En dessous de 10°C, le ralentissement du vieillissement est amoindri.

La température de service selon le type de vin

Pour les vins à bulles, 6 à 10°C sont indiqués pour le crémant, la blanquette de Limoux et les autres champagnes. Les grands millésimes sont meilleurs servis entre 10 et 13°C.

En ce qui concerne les vins blancs moelleux et les liquoreux, la température est comprise entre 10 et 13°C pour les vins blancs secs. Les vins alsaciens, gascons, vifs et tendus sont préférables entre 8 et 10°C.

 10 à 13°C sont conseillés pour les blancs de Bourgogne et du Jura qui sont plus ronds et plus onctueux en bouche. Quant aux vins rosés, il faut les servir entre 8 et 10°C.

Enfin, les vins rouges connaissent deux options. Les rouges fruités à l’instar du Beaujolais, du Bourgogne, du Val de Loire sont à servir entre 14 et 16°C.

Pour des vins rouges plus riches en tanin comme le Bordeaux, le Languedoc, la Vallée du Rhône, la température doit être comprise entre 16 et 18°C. 

Crédit Photo : garage23.fr & tastvin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *