Les produits simples constituent les bases de la gastronomie du Pays Basque. Je vous propose d’en savoir plus sur une cuisine largement pourvue en ingrédients typiques.

Le maïs basque et ses origines

Le maïs du pays basque est planté en Europe à partir de 1523. Ce produit du nouveau Monde est cultivé dans la vallée de la Nive.

Il s’agit d’une rivière qui relie la côte basque et les terres intérieures. Pour leur part, les semences de la variété « grand roux » proposent des tiges longues et des épis rougeâtres.

Pour cette fois, les semences proviennent d’un monastère du Pays Basque espagnol bien conservé. Ce maïs traditionnel autorise la fabrication des « Taloa ».

Il s’agit de galettes de farine de maïs. Il suffit de rajouter du sel et de l’eau.

 Il faut les garnir de fromage de brebis et de ventrêche de cochon.

Les apports du piment d’Espelette

Ce symbole du pays basque a constitué une alternative au poivre. Il est incorporé dans les salaisons et les cochonnailles.

Le piment d’Espelette sert à relever le goût et à conserver les produits de charcuterie. Le piment d’Espelette est doux coloré et parfumé.

Cet épice 100 % français est doté d’une AOP qui date de 2009.

Les productions basques reconnues

Le porc noir montagnard ou kintoa permet de produire un superbe jambon persillé. L’affinage dure deux ans.

Il peut être accompagné avec de l’œuf frit à la poêle, de la ventrêche ou poitrine de porc grillée. Il faut ajouter des lamelles de fromage de brebis.

Il suffit de saupoudrer avec du piment d’Espelette et l’en-cas typiquement basque est servi.

Les spécialités les plus appréciés

Au printemps et jusqu’en été, le merlu est largement consommé. Le thon prend le relais de juillet à septembre.

La sardine est disponible en hiver. Les poissons du littoral comme le merlu sont servis avec une persillade, des œufs durs ainsi que des asperges blanches.

Les chipirons sont des encornets transformés en boudin et dégustés avec leur encre. En matière de fromage, l’Ossau-Iraty bénéficie d’un AOP avec 3 mois d’affinage.

L’Ossau-Iraty peut être travaillé au lait cru. Les vaches sont souvent à l’estive.

Le fabuleux gâteau basque

En guise de dessert, le gâteau basque est garni avec plusieurs types de produits. Il est possible de la garnir avec de la confiture.

Une autre variante concerne la crème pâtissière ou la crème amandée. Ce gâteau typique peut être acheté à Paris auprès de la Maison Pariès situé rue Saint-Placide.

Il ne faut pas manquer de tester la version crème pâtissière à l’amande amère. Retrouvez d’autres sujets ici.  

Crédit Photo : pausefun.com & cuisineactuelle.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.